Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

USA et l'avortement

Aller en bas

USA et l'avortement

Message par mathoche le Mar 21 Aoû - 13:04

Oui, je sais, pas vraiment LGBT, mais bon...

Il y a quelques jours, le conservateur Todd Akin (pro-life, i.e. anti avortement) a déclaré qu'il n'y avait que de rares cas de grossesses dues aux viols, car en cas de viol réel, l'utérus serait capable de s'éteindre et d'empêcher une grossesse.
Je sais pas si ça se passe de commentaires, mais voici la vidéo :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En résumé, au début de la vidéo, le journaliste demande si il n'y a pas de circonstances exceptionnelles qui légitimerait l'avortement.

Akin répond que dans les cas où la vie de la mère est en danger, si l'enfant peut survivre alors il ne faut pas avorter. Si les deux vies sont en danger, c'est à dire si il y a de grandes chances que la mère et l'enfant meurent, alors si on peut sauver la mère par l'avortement, il faut le faire.
S'ensuit une longue tirade sur nos amis les pompiers qui sauvent des vies humaines, même si c'est des pauvres sans importance (j'exagère à peine) mais que quand même la vie est sacrée et que le peuple américain y est très attaché.

Le journaliste demande des précisions sur les viols. Et là, ça devient tellement énorme que je vais vous le traduire (2'10" de la vidéo):
En fait vous savez les gens veulent savoir comment trancher cette question d'éthique particulièrement difficile. Il me semble d'abord, de ce que j'ai compris des docteurs, que ce type de grossesse est extremement rare, si c'est un véritable viol, le corps de la femme peut interrompre le processus ("shut that whole thing down"), mais imaginons que ça n'ait pas marché pour quelques raisons que ce soit, il doit y avoir une punission. Mais cette punission devrait être pour le violeur, et non l'enfant.
Alors évidemment, je ne vais pas tomber enceinte par accident, mais si le cas aurait été possible, tomber enceinte au beau milieu du lycée, de mes études ou même d'une crise financière passagère ne m'aurait absolument pas enchantée.

Par contre si je me fait violer, et que par malheur j'en tombe enceinte, il est évident que :
1- je n'aurais pas chauffé le type au point d'en faire un prédateur sexuel,
2- même dans l'hypothèse (très très improbable) où je porterais une mini jupe ras la touffe et un bikini super sexy où personne ne peut me résister (très improbable, j'ai dit), si je dis "non", le type est un violeur, point barre,
3- je ne souhaite en aucun cas porter son enfant,
4- ce n'est certainement pas un vieux macho sénile qui ne me connait ni d'Eve ni d'Adan qui me dira si je dois ou non porter cet enfant.

D'ailleurs [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il ajoute aussi qu'il ne comprend pas pourquoi les politiciens (des hommes, en majorité) devraient pendre des décisions médicales pour les femmes enceintes.


Dernière édition par mathoche le Ven 24 Aoû - 12:29, édité 1 fois

_________________
Pour ceux qui pensent que l'homosexualité est un choix : prouvez-le. Sortez un soir, et faites le choix délibéré d'être homo. Mettez-y du votre. Vous ne pouvez-pas ? L'idée vous répugne ?
C'est parce que ce n'est pas un choix.
Un illustre inconnu
avatar
mathoche
Queer
Queer

Messages : 167
Date d'inscription : 19/07/2012

http://mathoche.over-blog.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: USA et l'avortement

Message par Dario des montagnes le Mar 21 Aoû - 18:29

Cela doit être particulièrement dur d'élever un gosse issus d'un viol...
Aujourd'hui, une mère a étouffé son bébé à la naissance car il était issu d'un viol sur Marseille.

_________________
Faites attention au loup qui sommeille en moi.
avatar
Dario des montagnes
Closet
Closet

Messages : 40
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 31
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: USA et l'avortement

Message par Susanita des bois le Mer 22 Aoû - 16:27

Quelle bande d'"##[|`\^ de machos de @^`|[{#.... C'est pas possible d'être aussi obtus... Shocked
C'est une honte, en plus ils n'hésitent à appuyer leur discours de pseudo thèses scientifiques... Les grossesses dues à des viols sont rares, laissons faire Mère Nature... Pff, il serait temps d'aterrir un peu... Neutral

_________________
don't worry... be happy ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Susanita des bois
Out
Out

Messages : 81
Date d'inscription : 25/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: USA et l'avortement

Message par Invité le Ven 24 Aoû - 20:42

les américains ne se posent pas plus la question du traumatisme, pour une femme, d'être violée, que celle d'un enfant, de naitre, sans père, et d'être l'incarnation d'une torture pour sa propre mère... La vie coûte que coûte, juste parce qu'il y aura eu existence d'une micro cellule à un moment... Retour à cet age préhistorique où les mâles copulaient avec les femelles au bord des rivières (cf La guerre du feu de Jean-Jacques Anneau)... Total abnégation de 400 ans d'études sur le psychisme et la psychologie... Bref, les USA et l'age de pierre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: USA et l'avortement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum